logo

Un peu d’histoire

L’association l’Estran Définition : l’estran est la zone du littoral qui se couvre et se découvre avec la marée. C’est donc un lieu de transition entre 2 états, le solide et le liquide, le sec et l’humide. C’est une zone de passage et de transit. Symboliquement c’est le passage de l’adolescence à la vie adulte, un lieu d’acculturation ou chacun transmet et reçoit…  Au début des années 80, la commune de Saint Médard en Jalles acquiert le domaine de Caupian, ancien camp militaire depuis le milieu du XIX siècle. Un premier projet voit le jour dans les locaux occupés actuellement par l’association. 2 Jeunes filles étudiantes à l’IUT d’animation de Talence proposent à la commune de créer un club pour les jeunes. La ville soutien le projet ainsi que l’ALAFOJEP, amicale laïque affiliée à la Ligue de l’Enseignement, qui abrite en son sein ce club qui accueillera de très nombreux jeunes saint médardais jusqu’en 1989 ou un incendie met fin à cette première expérience. Comme beaucoup de lieu accueillant des jeunes, le club bénéficie d’une réputation défavorable. La municipalité ne souhaitera pas remettre en place un club de jeunes mais des travaux sont réalisés pour refaire le bâtiment dont toute la partie centrale a disparue. Un groupe de jeunes du quartier, dont certains ont fréquenté l’ancien club de jeunes, se réunissent régulièrement pour faire des jeux de rôle et de la musique. Soutenus par 2 conseillers municipaux et par l’Office Culture Animation Jeunesse (OCAJ), les jeunes se constituent en association d’Education Populaire. Comme pour marquer cet attachement à cette histoire singulière de l’EP, elle s’affilie à la Ligue de l’Enseignement et affirme ainsi le revendication de cet héritage. Le nom quant à lui, est très probablement suscité par l’animateur de l’OCAJ de l’époque dont l’une des passions est la pêche en mer. L’association se fonde non pas sur la pratique d’activité mais avant tout sur des valeurs partagées et des principes de fonctionnement collectifs qui se veulent le plus démocratique possible. Le fonctionnement statutaire choisit par les adhérents essaie d’en être le reflet. Â partir de ce socle commun, l’Estran se développe principalement autour des musiques amplifiées, des jeux de rôle, mais les arts plastiques et le théâtre sont présents dès l’origine. Quelques dates sont à retenir car elles sont des moments clés de l’histoire de l’Estran :
  • 1993, création de l’association
  • 1994, l’association met en place un premier concert de soutien aux Restos du Cœur qui
se déroule au théâtre de Gironde (futur Carré des jalles). Cette manifestation fut reconduite l’année après et quelques associations se joignirent à elle. Depuis, un collectif associatif coordonné par l’Estran se réunit chaque année pour mettre en place des actions de soutien au bénéfice des Restos du Cœur.
  • 1999, l’association accueille son premier salarié. Celui-ci ne restera que 6 mois mais depuis l’association emploi un salarié permanent.
  • 2008, l’Estran se joint à la mairie pour créer le festival Jalles House Rock
En 25 ans, l’association a vu passer des centaines de jeunes et moins jeunes entre ses murs. Plus de 250 concerts ont permis à plus de 500 groupes de se produire, des dizaines de soirées théâtre, des expos, des débats, et de multiples actions ont positionné l’Estran comme un acteur associatif à part entière et important sur le territoire de la commune de Saint Médard en Jalles. Actuellement, l’association s’est lancée dans une réflexion qui doit permettre à l’association de se renouveler tout en gardant ses racines d’Education Populaire. Le nouveau projet s’oriente vers une forme de « Café culturel » qui doit servir de supports à la diffusion de projets culturels et d’incitation à l’engagement dans des actions collectives diverses et variées.    

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire